Fête de la Gastronomie


Sur un air de fête foraine 

L'idée de la fête foraine provient de la combinaison des 2 thèmes : Fete de la gastronomie et cuisine populaire.

Le design culinaire permet d'apporter une action supplémentaire à l'acte de manger celle de jouer.

Nous bouleversons les codes en proposant une restauration mobile où la prise de commande passe par le jeu : " pêche à la salade ", " loterie des saveurs" et " fléchettes sucrées". 
Le hasard et le jeu détermineront la composition de votre plat.

Nous espérons aussi sensibiliser les enfants et les inciter à goûter de nouvelles choses dont ils n'auraient pas oser prendre spontanément. Le jeu nous permet donc d'introduire des légumes et des fruits sous des formes et des associations de saveurs différentes . 


Les  Plaisirs de jouer, partager, découvrir et savourer seront au cœur de notre démarche et de notre vision de la fête de la gastronomie .

Rendez-vous le samedi 24 septembre Place Broglie à Strasbourg pour la fête de la gastronomie, Nos 2 triporteurs circuleront de 11H à 18h



Actualité


Salon Europain Sucessfood 10/03/2014

Présentation du projet  " Reflet Glacé" avec l'école Boulle et le CFA Médéric

Performance culinaire participative 13/02/2014

Les chefs se mettent en scène pour vous et avec vous...
Cercle National des Armées

Création d’une performance pour 30 personnes mettant en scène le savoir-faire des cuisiniers du Cercle et la participation des convives. Le but sera donc de donner un aperçu de la créativité des chefs avec le défi de réaliser en un temps restreint et avec les convives un menu original alliant le beau et le bon. Il s’agira également de faire vivre aux convives une expérience unique où chacun devient acteur.


Workshop 03/02/2014
Lycée Albert de Mun, classe de seconde GT AA


Dessert d’hiver, un événement à vivre

Rencontre et création entre les élèves du CFA Médéric et de l’école Boulle 
sous la direction de Céline Marder, designer culinaire
Associer ces deux écoles permet d’unir des compétences complémentaires et ainsi proposer une vision différente d’un volume comestible mettant en scène nos cinq sens. Le design culinaire est donc mis à l’honneur par la création de concept de dessert d’hiver révélant un « événement à vivre » unique et éphémère.
Les élèves devront s’inspirer des paysages d’hiver, intégrer des notions de partage, de convialité et de plaisir. Les étudiants de Boulle sont en charge du concept, de sa forme et de la réalisation technique (moules, gabarits ou supports...) et les élèves du CFA Médéric adapteront le concept à une gamme de saveurs et de textures en cohérence avec le projet tout en respectant une cohérence avec les produits de saison.


9 groupes sont constitués :

- d’ élèves du CFA Médéric de la mention complémentaire « Desserts de Restaurant » avec le chef Pâtissier Cyril Gaidella

- d’étudiants de DMA1 C de l’école Boulle :

Menuiserie en Sièges, Marqueterie, Sculpture sur bois et Conception Application Métal.


le 26 novembre au CFA Médéric
PRESENTATION DEVANT LE JURY, Marc Brétillot, Benoit Castel, Sébastien Ripari et Jean-François Girardin 








Fête de la gastronomie
Le restaurant éphémére a réuni plusieurs personnalités parmi lesquelles, la présence du chef Thierry Marx, Parrain de la fête de la gastronomie, 
de Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée, et de Madame Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme



Design et charcuterie



Performance Culinaire au 104 :
"pillage et gaspillage le quotidien d'une cantine"


A l'issu d'un reportage au sein d’une cantine scolaire j'ai pu établir un premier constat des pertes lors de la préparation en cuisine mais surtout du gaspillage et du rejet effectué chaque jours par les collégiens.

En restauration collective, les cantines des collèges et lycées enregistrent les plus gros volumes de pertes & gaspillage alimentaire, en moyenne de 180g à 200g/pers/repas.

Les denrées les plus souvent perdues ou gaspilées sont le pain, quand il est servi à volonté, les crudités et les légumes.



Mon objectif pour cette performance est de matérialiser les volumes et la typologie de denrées perdues ou gaspillées par jour sous forme de diagramme (échelle 1/20e).

Les aliments rejetés tels que les légumes et le pain ont été transformés en pudding soit 1 pudding de 1Kg représente 20 kg de pertes par jour.

Diagrammes réalisés à l’échelle 1/20ème

Matérialiser les pertes sous forme de diagramme comestible permet de donner une échelle plus réaliste et concrête du gaspillage.

Pour 550 élèves

un total de perte par jour de 100kg

un total de perte par mois de 2tonnes 2

un total de perte par an de 20tonnes 



Cela représente par un an le poids de 3 éléphants 

et une hauteur de pudding de 693m soit plus de 3x  la tour Montparnasse








Tournage TV pour l'émission "ô bout de la nuit" sur France 

le lien vers France ô en replay pour visionner l'émission d'hier soir avec la réalisation de ma recette de la rencontre amoureuse d'une fraise et d'une framboise (2ème reportage après celui de la simulation de pilotage d'un avion)

http://www.franceo.fr/emissions/o-bout-de-la-nuit






Interview TV Salon du Sirha à Lyon
le mardi 29 janvier
video




Voeux 2013


Article dans VIVRE PARIS N°13





Samedi 24 octobre Pecha Kucha Night #20 à Marseille
20ème édition, soirée de clôture du Design Tour à Marseille et comme toujours du design, de l'architecture, du graphisme, de la mode, du son et de la création sous toutes ses formes!
Présentation de mon travail dans un temps très court 6min40 !!!!
A VISIONNER SUR :
http://www.ustream.tv/recorded/27246777




 Jeudi 16 novembre : Intervention pour un Workshop  à L'école Boulle
"L'innovation culinaire dans la cuisine moléculaire"
http://www.ecole-boulle.org/articles/333/workshop-design-culinaire





Film DESIGN CULINAIRE ESAD de REIMS à visionner :  http://vimeo.com/52281619


«La cuisine du placard»
Restaurant éphémère

En collaboration avec les élèves du CFA Médéric et de Jean-Charles Briquet, Chef formateur.



Centre social de Torcy Cités à Sedan, le vendredi 19 octobre lors de la semaine du goût.



Atelier culinaire avec les habitants du quartier
  • Échanger et partager son savoir faire
  • Favoriser la rencontre et créer du lien
  • Favoriser les échanges interculturels
  • Apprentissage de l’équilibre alimentaire « manger mieux pour vivre mieux »
  • (Ré)apprendre le plaisir de la table et le plaisir de cuisiner
    Le but est de pouvoir apporter aux habitants du quartier l’accès au beau, à la culture, à la curiosité, à l’imaginaire, etc. afin que ceux-ci d’une manière ou d’une autre puisse favoriser l’insertion sociale des personnes.






Le concept de « la cuisine du placard » :

utiliser des denrées que l’on trouve dans un placard lambda et les associer avec des produits frais de saison et de la région.
Règle des 5 E : 

Economique : aliments peu coûteux
Ecologique : recyclage des déchets et contenants
Ethique: transmettre un savoir faire et un respect
Efficace : recette simple et rapide à réaliser chez soi
Etonnante: association de saveurs, couleurs et formes qui créent de l’appétence

Utiliser du matériel simple de cuisine pour la confection
Réutiliser les contenants pour la présentation, par ex : boîte de sardines, pot de yaourt en verre...

Détourner de la vaisselle, par ex : retourner une assiette creuse pour le dessert.
Déco de la table et mise en scène avec des objets recyclés et chinés.






Au Menu


C'est dans la boîte

Rillette de sardines, crumble de Curly
et salade de chicons, vinaigrette de betterave


Cassez la croûte

Croustillant de fromage, salpicon de blettes, de poulet, potiron, châtaigne et champignons



Totalement renversant
La pommes dans tous ses états


Merci à l'équipe du centre social de Torcy et à ses habitants, Au CFA Médéric, à Jean-Charles Briquet, Antoine Vital, Florian Camus , Elodie SabatierAntoine Conan , Rolland Faivre et Jennifer Tabernero

            


CREATION DE L'AFFICHE DU BOCUSE D'OR 2013  



Soyez nombreux à soutenir la Team France Bocuse d’Or
et son poster de promotion !

Durant plusieurs mois, les participants au Bocuse d’Or s’immergent dans la préparation du concours. Mais avant de s’affronter dans l’arène culinaire, les 24 candidats vont se lancer dans une bataille de « clics » lors d’une des étapes les plus décalées de l’aventure Bocuse d’Or : la création du poster de promotion.

Chaque équipe doit fournir un poster de 50x70 cm qui servira de support de communication pour ses partenaires locaux. Les internautes du monde entier seront par la suite appelés à voter online pour défendre leur affiche préférée sur le site www.bocusedor.com.

Avec l’aide de la designer culinaire, Céline Marder pour la création de cette affiche, le candidat français Thibaut Ruggeri, Lenôtre Paris, spécialisé dans la photographie culinaire a mis son art à exécution; Se transformant alors en magicien de la cuisine pour la France.

A partir de la fin du mois d’octobre, rendez-vous sur le site du Bocuse d’Or afin de voter pour la Team France !
Suivez toute l’actualité sur : www.teamfrancebocusedor.com et sur sa page facebook.




ATELIER DESIGN CULINAIRE 
"Le chocolat, surface d'expression"


Merci à tous les participants et à l'espace Mobalpa
http://www.mobalpa.fr/espaces-showroom-mobalpa/nos-evenements-29780.html


Merci à Alexandra Whisnant pour sa collaboration


   FESTIVAL CULTUREL INTERNATIONAL 
 « Sens&Chocolat ® » 


du lundi 23 avril au samedi 28 avril 2012
Espace Mobalpa, 15 bd Diderot 75O12 PARIS

ATELIER DESIGN CULINAIRE 
"Le chocolat, surface d'expression"

Création d'une collection de chocolats à la manière de Pierre Soulages.

Le design culinaire a pour vocation de s'interroger à la fois sur l'esthétique, l'environnement, le goût, l'ergonomie, la société et la culture. La création de cet atelier expérimental a pour but de révéler les propriétés du chocolat en tant que surface d'expression et d'y inscrire par le geste un motif esthétique.



Recherche sur la texture et sur son impact sur nos sens :
Impact visuel : Le geste motif esthétique ?
Impact tactile : état de transformation en bouche ?
Impact sonore : croquant ? 
Impact gustatif : exacerbe le goût ?
Impact olfactif : parfum ?


 RECHERCHE EN COURS 
Être en empathie avec la matière, ne rien lui imposer, accompagner son mouvement.
L’outil accompagne le geste pour sculpter la matière chocolat, lui donner forme et lumière.


Le geste détermine la forme




  

  Concours Quicklab : "Three Peebles"  
Exposition au VIA (Paris 12ème), mai 2011 - Bruxelles, octobre 2011

A l’ESAD Reims, du 09 au 15 mars 2012
Exposition ouverte du lundi au vendredi, de 11 h à 18 h

Vernissage de l'exposition : vendredi 09 mars de 18 h à 20 h


« Imaginons l’histoire... que Quick racontera à ses clients dans 40 ans »
Bien-être et confort sont les valeurs fondamentales de nos futures sociétés. 
Le temps du repas est revalorisé et les bienfaits de la mastication se révèlent bénéfiques pour la santé. 
Les goûts changent et font évoluer les textures vers des aliments plus denses, plus fermes qui permettent de réapprendre à savourer et de reconnaître la sensation de satiété. Ainsi la dégustation se décompose en 3 phases : saliver, croquer, mastiquer. 






  Les quatre cents goûts  

Associé aux pratiques alimentaires, le design prend une dimension singulière : il se pose avant tout comme geste et comme expérience esthétique. Les dispositifs traditionnels du dessin s'enrichissent de saveurs, d'odeurs et d'outils inédits qui prennent vie dans des contextes élargis : de la cuisine à la scène, en passant par les galeries d'art ou les têtes de gondole, le design culinaire se fait, s'expose et se vend aux quatre coins du monde de la création et de la distribution.Rassemblant une douzaine d'articles inédits auxquels s'ajoute le mien, cette publication se saisit des enjeux historiques, sociologiques, artistiques et culturels du design culinaire. Le geste est envisagé dans sa relation à la cuisine, tant au niveau conceptuel que technique et performatif, plaçant le corps et les sens au coeur de toutes les représentations.
En vente au prix de 15 euros.